Qui sommes-nous ?

Histoire de Courage


L’aventure Courage a commencé en 1980, lorsque le cardinal Cooke, archevêque de New York, fit le constat qu’il n’existait pas d’accompagnement spécifique pour les personnes homosexuelles au sein de l’Eglise. La conséquence directe en était que nombre d’entre elles devaient se débrouiller seules pour tenter de vivre la tension entre leurs désirs homosexuels et l’enseignement de l’Eglise sur les actes homosexuels. Beaucoup, se sentant abandonnés par l’Eglise, préféraient fréquenter les milieux gays.

Le cardinal Cooke, troublé par cette situation, savait la liberté que peut donner un cœur chaste, dans une vie pleinement chrétienne, en communion avec Dieu et avec les autres. Il était préoccupé par le fait que beaucoup risquaient de s'égarer en suivant leurs désirs à travers un style de vie « gay », incompatible avec la vocation d’enfants de Dieu et incapable de combler les aspirations profondes de leur cœur.

En réponse à cette préoccupation, il décida de former un groupe de soutien spirituel qui aiderait les hommes et les femmes ayant des attirances homosexuelles à vivre une vie chaste dans la fraternité et la vérité. Connaissant l’expérience solide d’un prêtre dans ce domaine, le père John Harvey, il l’invita à venir dans son diocèse. La première réunion de l'Apostolat Courage eut lieu en septembre 1980 au sanctuaire dédié à sainte Elizabeth Ann Seton à New-York.

Avec l'approbation du Saint-Siège, Courage compte aujourd'hui plus de 100 groupes dans le monde entier et soutient des milliers d'hommes et de femmes qui recherchent la paix par la communion fraternelle, la prière et les sacrements.

Depuis 2016 le père Philip Bochanski, prêtre du diocèse de Philadelphie, est le responsable de Courage international. En France, l’apostolat a débuté en 2014 sous l’impulsion de Mili Hawran (+ en 2017) et du père Louis-Marie Guitton, prêtre du diocèse de Fréjus-Toulon. Aujourd’hui, Courage compte des membres dans  4 villes : Paris, Toulon, Lyon et Nantes.